Protection contre les ondes par CMO, le point de vue de la science

Publié le 03/05/2016

Marc Henry est professeur et enseignant-chercheur à l'université de Strasbourg. Il y enseigne la chimie, la physique quantique et la science des matériaux.

Lors d'une conférence qu'il a présenté en 2014 à Hochfelden à l'occasion du printemps de l'eau, Marc Henry développe les conséquences sanitaires d'une exposition aux ondes électromagnétiques d'extra-basse fréquence en relation avec la structuration de l'eau en domaines de cohérences sensibles aux champs électromagnétiques.

Voir notamment :

    L'eau aurait-elle une mémoire ?
  • La capacité de stockage de l'eau : 39'50
  • Présentation du film "on a retrouvé la mémoire de l'eau" avec Luc Montagnier et Marc Henry : 46'35
  • Application : la dématérialisation des médicaments
  • Influence des ondes électromagnétiques sur l'eau (et sur les organismes vivants) : 1 h 03'50
  • Les ions dans la cellule 1 h 07
  • Les micro-ondes aujourd'hui 1 h 09
  • Le Wifi sur la pousse du cresson 1 h 11
  • Non-étanchéité de la barrière hémato-encéphalique (entre le sang et le cerveau) 1 h 14
  • Le DAS : 1 h 15
  • Danger des additifs alimentaires 1 h 19
  • Marc Henry parle des CMO : 1 h 21’52

Résumé :

"Parmi tous les systèmes de protection que j’ai pu étudier, seul le dispositif "ComoSystems" [Les CMO, Oscillateurs Magnétiques de Compensation, distribués notamment par edcae.com] me semble crédible. Des expériences ont été faites avec des fourmis, avec le système de protection, sans le système de protection, et l’on constate que les fourmis retrouvent un comportement normal.

Donc ce sont des systèmes qui peuvent protéger votre habitation et les personnes qui vivent dedans. Il faudra bien sûr que l’on fasse des études plus poussées pour savoir s'il n'y a pas des bandes de fréquences où on pourrait vraiment n'avoir pas d'effets, mais en attendant, il y a suffisamment de preuves pour s’inquiéter d’une exposition toujours croissante aux ondes électromagnétiques.

Le mieux c'est donc de se protéger, surtout si vous êtes une femme enceinte ou avec des enfants.

J’ai eu l’occasion de tester en laboratoire l’efficacité des systèmes CMO et l’on constate bien qu’il y a un effet sur l’eau et les êtres vivants. Le principe de fonctionnement se base sur un oscillateur autonome (résonateur passif) qui émet un champ magnétique ELF (Extremely Low Frequency) « hyperfaible » lorsqu’il est soumis à un champ électromagnétique « polluant ».

Ces champs magnétiques hyperfaibles ont pour cibles les complexes ion-protéines, dont ils aident à maintenir l’intégrité par un effet de résonance. L’appareil a donc été conçu avec des connaissances scientifiques publiées dans divers journaux scientifiques et basées sur la physique quantique des champs.

On aimerait que les nombreuses autres sociétés qui commercialisent des systèmes de protection contre les champs électromagnétiques fassent de même. ComoSystems est donc une société sérieuse qui a une approche scientifique du problème et propose des solutions originales, ce qui motive mon intérêt et mon soutien."

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire